The French manufacturer of food containersfor more than 75 years

GILAC lance ses 1ères gammes en matière biosourcée

GILAC lance ses 1ères gammes en matière biosourcée

Une pratique de la cuisine plus responsable grâce aux matières biosourcées !

Pour réduire leurs impacts environnementaux, les entreprises de bouche intègrent de plus en plus d’ustensiles et autres couverts fabriqués à base de matières premières renouvelables, dans la fabrication et la distribution de leur production. En tant qu’entreprise innovante, Gilac vient d’ailleurs de créer une gamme de bacs plats et de vaisselle fabriqués à base de pulpe de canne à sucre à destination des cuisines professionnelles et des collectivités...> en savoir plus

Comme le rappelle le Ministère de l’Économie, à partir du 1er janvier 2020, la vaisselle jetable en plastique sera interdite. “Seule pourra être vendue ou distribuée gratuitement, en vente à emporter ou en consommation sur place, la vaisselle jetable compostable en compostage domestique et constituée pour tout ou partie de matières biosourcées.”

Paille, amidon de maïs ou encore fibre de bambou comme matières premières Poussés par ce contexte légal, les entreprises de la restauration, notamment dans le secteur du snacking opèrent un changement radical dans la manière de s’approvisionner. Leurs commandes se dirigent de plus en plus vers des couverts, des verres et des assiettes fabriqués à base de matières biosourcées. Les fabricants rivalisent d’imagination pour trouver des alternatives comme des pailles fabriquées en paille de foin comme c’est le cas dans l’Orne (France). Parmi les matériaux issus de la biomasse, on retrouve par exemple de la pulpe de canne à sucre, assez écologique car elle provient le plus souvent des déchets de la production sucrière. Les industriels utilisent aussi du bois de bambou, de palmier ou encore de la fibre de bambou qui permet notamment de faire des gobelets et des saladiers. Dans les composants, on retrouve enfin, du plastique végétal appelé PLA fabriqué à partir d’amidon de maïs, assez résistants aux graisses, de la fécule de pomme de terre ou encore des fibres textiles ou de cellulose.

Le biosourcé, une nouvelle gamme pour Gilac
Si la prise de conscience est réelle chez les professionnels des métiers de bouche pour limiter l’empreinte carbone des contenants alimentaires destinés aux consommateurs, elle résonne aussi dans leur quotidien en cuisine. En clair, ils souhaitent pouvoir travailler avec des outils pérennes, fabriqués avec moins de ressources limitées comme les fossiles, mais des matières renouvelables tels que les végétaux. Souhaitant initier cette prise de conscience, Gilac vient de lancer sa première gamme de bacs et vaisselle en matière biosourcée. Peu translucide, elle est réalisée sans colorant et en conformité totale avec les normes de sécurité alimentaire en vigueur. En tant que fabricant français responsable, la société souhaite mettre en avant l’importance de cet enjeu RSE auprès des entreprises de la restauration. Gilac presque centenaire propose ainsi une nouvelle option pour aider ses distributeurs à mieux répondre aux demandes de leurs clients qui souhaitent intégrer de bonnes pratiques en faveur du développement durable dans leur quotidien professionnel.

Les bacs plats fabriqués en matière biosourcée sont disponibles en 3 volumes 3 L, 5 L ,8 L. Dans la gamme vaisselle on retrouve des assiettes, des bols et des gobelets. Lire la fiche gamme ou Découvir les produits…